Accueil > Les actualités > Conseils pour manger local et pas cher !
Articles
Le dimanche 15 août 2021

Conseils pour manger local et pas cher !

Se nourrir sainement en s'approvisionnant localement à prix raisonnable est difficile voire impossible. Voici nos meilleurs conseils pour parvenir à acheter et cuisiner autrement.

 

Privilégier les circuits courts  

Privilégier les cricuits de distribution directs (Moins d’intermédiaires) vous garanti un prix correct tout en rémunérant éthiquement le producteur. 

L’idéal est de connaître une ferme près de chez vous. Si tel n’est pas le cas, il existe les Associations pour le Maintien d’une Agriculteur Paysanne et biologique (« AMAP »). Elles vous garantissent un lien privilégié avec les producteurs. Le but est d’allier l’achat régulier de produits locaux à des prix équitables.

Sur Internet, vous pouvez opter pour les drives fermiers, qui réunissent des produits locaux dans votre panier. Vous réglez en ligne, puis vous allez chercher ledit panier dans un point relais.

Des magasins de producteurs se développent également. Le principe est simple : plusieurs producteurs d’une même région réunissent leurs productions dans un même magasin. Ainsi, vous trouvez dans un même lieu l'ensemble de vos produits en circuit court : viandes, fruits, légumes, fromages…

Les marchés locaux sont aussi des lieux de rencontre uniques. Tout est réuni dans un même périmètre : fromagerie, viandes et poissons, fruits et légumes, et d’autres produits pour se faire plaisir. Ils permettent d’échanger, d’obtenir des conseils de cuisson, des informations sur l’élevage et la culture des produits.

Enfin, certains supermarchés travaillent également avec des producteurs locaux. Cette information est en principe affichée clairement dans les rayons concernés.

 

Acheter « raisonné » en choisissant des produits de saison

Un achat raisonné est, par définition, contrairement à un achat compulsif, un acte réfléchi. Il s’agit donc au préalable de sélectionner et d'évaluer des produits entrant dans des critères prédéfinis.

Pour cela, nous vous conseillons de choisir le plus souvent possible la vente en vrac. Vérifiez vos recettes, achetez le nombre exact de carottes, de salades, de yaourts dont vous avez besoin pour votre semaine.

Le consommateur « locavore » privilégie les produits cultivés, récoltés et transportés à proximité. (-250 kilomètres du domicile). Le produit local est cueilli à maturation, n’est ni transporté ni abîmé. Il est ainsi de meilleure qualité, et réduit à la fois son coût d’achat et son empreinte carbone. De nombreux annuaires de producteurs locaux existent, les marchés et fermes pédagogiques fleurissent partout en France.

Dans le cadre de l’achat raisonné, les fruits et légumes de saison sont les moins chers. Cultivés au moment où ils poussent naturellement dans la nature et non en serres hors-saison, ills sont meilleurs au goût et plus nutritifs. Car la nature est bien faite : en hiver, notre corps réclame plus de nutriments, c’est la saison des légumes riches en minéraux (poireaux, choux, épinards) alors qu’en été, avec la chaleur, il demande plus d’eau et tous les fruits et légumes de la saison en sont gorgés (tomates, courgettes, pastèques, etc.) ! Vous faites du bien à votre budget et à votre santé.

 CUISINER EN FAMILLE

 

 

 

 

Cuisiner ses plats

Les plats tout préparés sont des gouffres financiers et ils contiennent souvent des conservateurs (du sel et du sucre en quantité déraisonnables). Les produits locaux ne font pas partie de la "recette".

Afin de n’acheter que le nécessaire et d'éviter le gaspillage, nous vous conseillons de préparer vos menus de la semaine à l’avance. Ainsi, vous suivez votre liste de courses et dites adieu aux légumes flétris faute de les avoir cuisinés à temps.

Cuisiner de grandes quantités permet de rationaliser les achats, de planifier les repas à venir, d'optimiser le temps en famille après les journées de travail ! Chaque soir, on ouvre le réfrigrérateur ou le congélateur et en quelques minutes le repas est réchauffé !

Pour accomoder les restes de plusieurs jours, de nombreuses applications existent tels frigomagic ou appetia

Dans le même ordre d’idée, vous pouvez faire vos propres conserves. Vous pouvez ainsi consommer des fruits et légumes d’été en hiver et inversement, sans dépenser plus et en allégeant votre panier de courses.

Parmi les conserves possibles : les coulis (framboises, cassis, tomates), les soupes, les haricots…

 

Cultiver ses produits

Le jardinage en famille est une activité d’une part très ludique, mais en plus très économique. Que vous viviez en maison ou en appartement, de nombreuses cultures sont à votre portée. Sans vous lancer tout de suite dans un grand potager, vous pouvez commencer par cultiver des herbes aromatiques en pot, des petites tomates, fraises, framboises et quelques salades. En terrasse également, les cultures sont possibles. Les radis et les courgettes, par exemple, sont très faciles à faire pousser.

Les jardins et potagers collectifs ont le vent en poupe. Ici, le principe est simple : chaque particulier loue une partie de jardin pour y cultiver ses légumes. Ce principe se développe beaucoup ces dernières années. Le savoir-faire des uns s'échange contre les astuces des autres, tout le monde y gagne. Et pourquoi pas troquer les productions ? 

Les économies sont réelles. Par exemple, si vous produisez des tomates vous pouvez obtenir un prix de revient à moins d’1€ le kilo, alors que dans le commerce vous les achetez entre 3 et 5€ le kilo.

 

Changer d’alimentation

Nos derniers conseils pour manger pas cher sont ceux qui concernent vos habitudes alimentaires.

La viande est l’un des aliments les plus chers : il n’est pas nécessaire d’en manger chaque jour. Ainsi, vous pouvez remplacer certains plats de viande par des menus faits de légumes frais et de légumineuses. Votre santé et votre portefeuille vous en seront reconnaissants.

En consommant moins de viande, les économies peuvent pour certains ménages être de l’ordre de 600€ par personne et par an.

Évitez autant que vous le pouvez les « effets de mode ». Certains publicitaires n’hésitent pas à lancer des produits phares, prônant des vertus, ou au contraire à bannir des produits décrétés nocifs pour la santé. Le problème est que ces produits  sont souvent très chers.

Le bon sens, c'est consommer des produits frais, non transformés et les cuisiner soi-même.

Manger local et pas cher est donc tout à fait possible, en suivant ces quelques règles finalement très simples. Avec quelques nouvelles habitudes, vous pouvez réaliser de belles économies, manger sain et équilibré. Tout en profitant de réels bienfaits pour votre santé.

 

 

Retrouvez toutes les offres de réduction BIO et en REDUCTION circuit court

Ces articles peuvent vous intéresser
Coronavirus : chargez l'application TousAntiCOVID

mercredi 14 avril 2021

La fête des mères ou comment rendre une maman heureuse ?

mardi 13 avril 2021

LE CHEQUIER AUTOMNE / HIVER EST ARRIVE

lundi 7 décembre 2020